+33 (0)4 78 54 87 86
agence@decultieux-immobilier.com
0
×
Recherche avancée
5KM
10KM
25KM
Critères supplémentaires
Piscine
Parking
Terrasse

POUR RENDRE MOINS DOULOUREUX L'ACCROISSEMENT DES TARIFS, LES BANQUES PROPOSENT DES EMPRUNTS REMBOURSABLES SUR UNE DUREE PLUS LONGUE

La légère remontée des taux d'intérêt observée à la fin du printemps a provoqué une certaine inquiétude chez les acheteurs en quête de leur résidence principale. Heureusement, ce mouvement s'est vite tassé et il est toujours temps de profiter de taux historiquement bas. En revanche, avec la hausse des prix, "le pouvoir d'achat des acquéreurs est en légère baisse, notamment celui des primo-accédants, les plus affectés", constate Philippe Taboret, directeur adjoint de Cafpi. Raison de plus pour rallonger la durée des crédits afin de ne pas renoncer à ses projets en cette période idéale.

L'EXPRESS    30 août 2017

 

IMMOBILIER, C'EST LE MOMENT D'ACHETER

L'EXPRESS  30 AOUT 2017  par Corinne SCEMAMA

Après une année 2016 exceptionnelle, l'embellie se poursuit en 2017, avec une hausse des transactions. Avant la remontée des taux et des prix, il reste de bonnes affaires.

En ce début d'été, l'acheteur, fébrile, n'a même pas pris le temps de visiter avant de se décider : arrivé à 9 heures, il a signé à 9 H 05 pour ce bel appartement en pierre de taille de 135 m², situé rue Pauline-Borghèse, à Neuilly-sur-Seine, et proposé à 1.5 million d'euros. Au grand dam du client suivant, désespéré d'avoir manqué l'occasion. Même empressement pour ce studio de 17 m², rue des Carmes, dans le Ve arrondissement de Paris, parti à 220 000 euros en à peine une heure, ou pour ce programme de logements neufs au Mans, à 3 600 euros le mètre carré, tous réservés en un week-end, dans une joyeuse effervescence.

 

 

Les taux bas favorisent la hausse des ventes immobilières

Article Empruntis 27 octobre 2016

Constat : une hausse à l’échelle nationale de +15% sur un an.

Information relayée par les Notaires de France dans leur note de conjoncture.

La possibilité d’emprunter à des conditions toujours très attractives.

« Il est temps de profiter de cette parenthèse enchantée ! »

Certains osent même : « Marché immobilier : une embellie inédite depuis le pic de 2007 »

Article L’Express 28 octobre 2016

L’article confirme une nette augmentation des transactions et évoque même une remontée des prix de l’immobilier ; dynamique qui se diffuse sur l’ensemble du territoire (…).

Certains évoquent la perspective d’une progression annuelle des ventes de 20% dans l’ancien d’ici la fin d’année par rapport à 2015.

Selon Jean-François BUET, président de la FNAIM : « Le cru 2016 devrait approcher le niveau des plus belles années du secteur de l’immobilier, qui remontent maintenant à 2007 ».

Même constat dans le neuf : la Fédération des Promoteurs de l’Immobilier FPI souligne « une forte croissance des ventes de programmes neufs, de 22.7%, entre les premiers semestres 2015 et 2016, avec une nette accélération au second trimestre. »

L’attrait pour la pierre se confirme et s’amplifie…

Un récent sondage réalisé par l’Ifop pour le compte de la FNAIM indique que 6 Français sur 10 perçoivent la conjoncture économique comme favorable à l’achat.

 

L'IMMOBILIER  AU  PREMIER  SEMESTRE  2016

Le retour à un marché fluide et équilibré

"L'activité du marché du logement existant demeure orientée à la hausse : 840 000 transactions enregistrées. Le parc s'accroît d'environ 350 000 logements chaque année.

Cette reprise prend place dans un contexte de prix stabilisés. Ils ont certes augmenté au 2ème trimestre de 1.7 % sur la France entière (+ 1.8 % en région et + 0.90 % en Ile de France), mais ont baissé sur un an de - 1.10 % (-1.50 % en région et + 0.30 % en Ils de France).

Tendance qui se confirme sur le marché du Neuf : 15.20 % de volume de ventes 1er trimestre 2016 par rapport à 2015.

Dans un contexte de quasi-stabilité des prix.

Concernant les maison individuelles on voit le redressement des ventes amorcé en 2015 se poursuivre à un rythme soutenu :  + 13.80 % en glissement à fin avril 2016.

Dans l'ensemble, c'est l'optimisme qui prévaut. L'indicateur synthétique de confiance des ménages a augmenté de 5 points en un an. 7 Françqis sur 10 estiment que la période est propice à l'achat immobilier et la même proportion que les prix vont rester stables ou baisser dans les six prochains mois. Dans le détail, ils sont 74 % à estimer que la situation économique est favorable pour devenir propriétaire pour la première fois, 39% pour revendre son logement, 65% pour investir dans l'immobilier locatif et 52 % pour acheter une résidence secondaire. 83 % enfin, sont conscients que les taux actuels des crédits immobiliers sont très attractifs."

Extrait communiqué FNAIM  29 juin 2016

 

PRET A TAUX ZERO

Article 107 de la loi de finance et décret d'application n°2015-1813 du 29 décembre 2015 : prêt permettant de financer la primo-accession à la propriété.

Aucun frais de dossier ne seront à supporter par l'emprunteur, les intérêts étant à la charge de l'Etat. Ce prêt peut être souscrit pour l'achat d'une résidence principale sur l'ensemble du territoire.

Seront concernés :

. Primo-accédants à la propriété : personnes n'ayant pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des 2 dernières années précédant l'offre de prêt dont les ressources respectent les plafonds. Condition : le logement doit devenir une résidence principale au plus tard un an après la déclaration d'achèvement des travaux ou l'achat du logement.

. peuvent être financés des logements anciens avec réalisation de travaux ou neufs

Le prêt à taux zéro PTZ ne finance qu'une partie de l'opération. Pour un logement existant (ancien), le montant des travaux doit être au moins égal à 25% du coût total de l'opération.

Le plafond des ressources pris en compte dans le calcul du PTZ, varie en fonction du nombre d'occupants dans le logement acquis. Sont considérés les revenus fiscaux des occupants. Un pourcentage est appliqué au coût total TTC de l'opération (considérant ces plafonds).

Il convient de s'adresser à un organisme de crédit qui a passé une convention avec l'Etat.

Source : FNAIM information du 5 avril 2016

 

 

 

 

Contact


Pour toutes informations, contactez nous. Il vous suffit de compléter ce formulaire et nous ferons de notre mieux pour y répondre au plus vite.

Nous suivre sur

Se connecter

Adhérents