+33 (0)4 78 54 87 86
agence@decultieux-immobilier.com
0
×
Recherche avancée
5KM
10KM
25KM
Critères supplémentaires
Piscine
Parking
Terrasse


Des taux de crédit immobilier toujours très bas en juillet
 
EDIT-PLACE20/07/2018 à 09:00

Sous l'impulsion des banques, à la recherche de nouveaux clients, les taux de crédit immobilier restent très bas en ce mois de juillet.

Crédit immobilier : le taux moyen sur vingt ans à 1,65 %

Le mois de juillet 2018 reste marqué par des taux de crédit immobilier extrêmement bas. Selon le site PAP, qui a compilé les données de plusieurs courtiers, le taux moyen sur vingt ans est de 1,65 % au début du mois contre 1,75 % un an plus tôt d'après Empruntis.com. Ces chiffres ne sont pas très loin du plus bas historique de 1,55 % enregistré en novembre 2016. À titre de comparaison, ce chiffre s'élevait à 3,45 % en juillet 2013. Chez Meilleurtaux.com, on précise que malgré des barèmes dans l'ensemble stables début juillet, des baisses notables s'étalant entre 0,05 % et 0,20 % sont observées sur certaines durées ou pour certains dossiers.


Les banques cherchent à capter des clients

L'explication à cette situation? Selon les experts, les banques, en retard sur leurs objectifs commerciaux après un début d'année peu convaincant, cherchent à capter des clients. Les meilleurs profils peuvent espérer bénéficier de réductions conséquentes et de conditions préférentielles lors de la souscription d'un crédit immobilier. D'après Vousfinancer, le prêt sur vingt ans peut démarrer à 1,20 %, voire à 1,12 % pour les dossiers les plus solides. Ces taux de crédit très attractifs permettent de préserver le pouvoir d'achat immobilier des Français, en venant effacer la hausse des prix sur le marché dans les grandes villes.

Quelles sont les prévisions pour l'été 2018 ?

Alors que les indices financiers demeurent faibles et que la BCE maintient ses taux directeurs à zéro, les taux de crédit immobilier devraient rester exceptionnels cet été. Peut-être même au point de battre les records de la fin de l'année 2016.



Publié le 23 mai 2018

Aides à la rénovation de la Métropole de Lyon : ce qui change au 1er juin 2018

La Métropole de Lyon a voté une délibération le 27 avril 2018 qui prévoit une évolution des aides ECORENO'V.

renovation
renovation

Une délibération votée en Conseil de la Métropole le 27 avril 2018, porte sur la politique d’écorénovation qu’elle a mise en place en 2015, au travers du dispositif ECORENO’V, pour inciter les propriétaires de maisons individuelles et les copropriétaires à engager des programmes ambitieux de travaux énergétiques.

Il s’agit aujourd’hui de proposer des évolutions au règlement des aides ECORÉNO’V sur 3 aspects :

pour les maisons

Concernant les maisons individuelles, les grandes nouveautés sont les suivantes :

  • Mise en place d’une subvention à l’audit : 70% du montant d’un audit énergétique peut être financé (avec un plafond de subvention de 800€).
  • Seuls les projets atteignant le niveau BBC (bâtiment basse consommation) sont financés (sauf pour les ménages dont les revenus sont inférieurs aux plafonds de l’ANAH). Pour justifier de ce niveau il faudra, soit avoir un calcul thermique (qui pourra faire partie de l’audit), soit passer par un groupement d’entreprises mettant en place des solutions techniques de référence dans le cadre du projet DORéMI.
  • Modification du montant de la subvention BBC, en fonction du montant des travaux , cette subvention peut aller jusqu’à 5000€.
  • En cas d’utilisation de matériaux biosourcés la subvention ECORENO’V peut être bonifiée, jusqu’à 2500€.

Ces modifications s’appliquent à partir du 1er juin 2018 pour les maisons individuelles.

Pour les copropriétés

Pour les copropriétés, des ajustements ont également été apportés au dispositif. Contactez nous au 04 37 48 22 42 pour connaitre les détails de ces évolutions, qui prendront effet au 1er septembre 2018.

un dispositif qui porte ses fruits

Pour Béatrice Vessiller, Vice-présidente de la Métropole de Lyon à la rénovation thermique des logements, à l’initiative du dispositif ECORENO’V :

Le bilan montre que la dynamique de l’écorénovation est désormais bien lancée avec plus de 4000 logements financés (privés et sociaux) et de nombreux dossiers déposés en cours d’instruction qui seront financés en 2018. Les premiers résultats après travaux montrent des réductions significatives de 35 à 55% de consommation d’énergie. Nous remplissons ainsi bien nos objectifs environnementaux et sociaux, en luttant contre la précarité énergétique car nous savons que nous touchons des ménages modestes qui bénéficient, en plus des aides ECORENO’V, des subventions de l’Agence nationale de l’Habitat.

ALEC  Métropole de LYON  publié le 23 mai 2018
 

Contact


Pour toutes informations, contactez nous. Il vous suffit de compléter ce formulaire et nous ferons de notre mieux pour y répondre au plus vite.

Nous suivre sur

Se connecter

Adhérents